Centre administratif principal

418 856-3141 poste 0

1642 rue de la Ferme
Sainte-Anne-de-la-Pocatière, Qc
G0R 1Z0

Incubateur bioalimentaire

418 856-3141 poste 210

1660 rue de la Ferme
Sainte-Anne-de-la-Pocatière, Qc
G0R 1Z0

Complexe d’élevage porcin

418 856-4888

121 rte Ste-Anne
Sainte-Anne-de-la-Pocatière, Qc
G0R 1Z0

Complexe d’élevage ovin

418 856-1200

117 rte Ste-Anne
Sainte-Anne-de-la-Pocatière, Qc
G0R 1Z0

Dans le but de réduire nos coûts en énergie et de participer au développement de la filière biomasse québécoise, le CDBQ a donné en 2011 un mandat à Biopterre afin de réaliser une étude de faisabilité pour une possible implantation d’un nouveau système énergétique à la biomasse. Avec des économies potentielles de l’ordre de 55 à 60 %, la décision d’investir dans un tel projet a été rapide et unanime.

Ainsi, en 2012, le CDBQ annonçait un partenariat avec La Coop fédérée pour l’implantation de notre nouveau système. Cette implantation a nécessité des investissements de 1,3 million de dollars. Le CDBQ a reçu une aide financière de 500 000 $ du ministère des Ressources naturelles et de la Faune dans le cadre du programme d’aide à l’utilisation de la biomasse forestière pour le chauffage.

 

Le système installé est doté d’une technologie très performante développée par la compagnie Biovalco, un leader mondial dans la valorisation de la biomasse agricole et forestière. Biovalco est une unité d’affaires de La Coop fédérée.

 

Le système énergétique à la biomasse installé au CDBQ comprend une chaudière d’une capacité de 150 BHP dont le fonctionnement peut être contrôlé à distance. Sa conception permet de bruler efficacement un large éventail de types de biomasse agricole ou forestière.

 

Deux cellules fonctionnant de façon indépendante permettent d’entreposer les quelques 4 000 pieds cubes de biomasse, soit l’équivalent d’une remorque de 53’ chaque. Le système d’approvisionnement permet une grande flexibilité en permettant, notamment de faire des proportions de différents types de biomasse selon leurs caractéristiques.

 

Finalement, un système multicyclones permet de respecter les normes les plus strictes quant à l’émission de particules fines. Un système automatisé évacue les cendres de combustion et l’automate de contrôle permet au système de s’ajuster de lui-même à la demande en vapeur.

 

Le système implanté au CDBQ par la compagnie Biovalco est le premier au Québec. Il constitue donc une vitrine technologique et un banc d’essai technologique.